Sport et Collection 2020 : La 26eme des 500 Ferrari contre le cancer

Après maintes et maintes annonces d’annulation ou de report d’événements aussi prestigieux que les 24h du Mans, Le Mans Classic ou Retromobile, c’est avec soulagement que nous avions eu confirmation que la 26eme édition de Sport et Collection, aussi appelé « 500 Ferrari contre le cancer » pouvait être maintenue. En effet, dans un contexte COVID très préoccupant, il n’était pas si évident qu’un tel événement puisse se tenir en tenant toutes ses promesses… et pourtant!

En arrivant au circuit du Vigeant, c’est un ciel sans nuage qui nous accueille. Et les autos déjà présentes nous faisaient encore plus mal à la rétine que d’avoir le soleil en pleine face. Le niveau des autos présentes sur le parking situé à l’entrée du circuit n’était pourtant qu’un infime indice sur la qualité du plateau à découvrir par la suite. La journée s’annonçait bien!

En arrivant, dans l’enceinte, sans surprise il suffit de suivre le balai des multiples Ferrari qui arrivent et repartent, tout en entendant au loin les sons des moteurs hurlants déjà en piste. Et là, une fois passé l’entrée et la prise de température de rigueur, je n’ai pu m’empêcher de rester bouche-bée.

Un magnifique village avec des autos incroyables: beaucoup de Ferrari biensûr, notamment une très belle 812 GTS, une Daytona et une rarissime Monza SP2, qui osera pendant le weekend poser les pneus pour quelques tours de circuit. Mais ce n’était pas tout, Lamborghini avait fait le déplacement avec son incroyable SCV12, monstre non homologué route s’établissant à pas moins de 830ch.

Le plateau est magique, des Ferrari de toutes sortes, et un parking dans l’enceinte joliment rempli par pays : France, Etats-Unis, Allemagne, Royaume-Uni, où toutes les marques les plus prestigieuses étaient représentées (ou presque) : Aston Martin, Lotus, Mc Laren, Porsche, AMG, … Bref, du très beau monde

L’ambiance est très détendue et la capacité à approcher les autos est particulièrement appréciable. Tout le monde prend du plaisir à partager la passion automobile et cela se voit.

Pendant que les avions de voltiges survolent régulièrement la piste, les gentlemen drivers enchainent les tours au profit de la recherche contre le cancer avec des voitures parfois incroyables (proto LMP3, Ford GT40, Jaguar Type D…) La cause est noble et l’expérience mémorable, alors pourquoi se priver?

Dans les stands, c’est l’occasion de s’arrêter discuter avec propriétaires et mécaniciens qui s’affairent à entretenir les mécaniques parfois éprouvées par la chaleur sur la piste.

On notera la présence cette année du grand Henri Pescarolo venu avec sa F1 Matra et un de ses Sport Proto de la grande époque. L’occasion de voir que sa côte de popularité est toujours au beau fixe !

Alors vous l’avez compris, si vous n’avez jamais eu l’occasion d’y aller, réservez déjà votre weekend pour 2021. Il se pourrait bien que ce bel événement devienne un incontournable de votre calendrier dans les années à venir…

Un commentaire

  1. un très bel évènement, avec des autos magnifiques, dans le cadre d’un circuit ou il est encore possible de voir les autos évoluer.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.